Code du pratiquant en kayak de mer

A destination des nouveaux adhérents qui nous rejoignent chaque année, voici un petit texte sur les valeurs du kayakiste.

Ce document s’inspire largement du « Code du pratiquant » publié par la FFFCK (Fédération Française de Canoë-Kayak) et est adapté aux entrainements en kayak de mer.

Je me prépare

  • Je suis en bonne forme physique
  • Je connais mes limites
  • Je consulte la météo avant de partir (pas de navigation en cas d’orage)
  • La pratique du canoë kayak est interdite sur le Rhône et la Saône en cas de crue ou lorsqu’ils «charrient» et par grand vent créant des creux supérieurs à 50 cm
matériel de kayak de mer

matériel de kayak de mer : gilet, jupe, pagaie

Je m’équipe

  • Je choisis un bateau adapté à ma taille
  • J’utilise un gilet d’aide à la flottabilité (OBLIGATOIRE), une jupe et une pagaie ajustés à ma taille et à mon kayak
  • Je chausse des chaussures (OBLIGATOIRES) adaptées à la pratique du kayak
  • J’adapte ma tenue vestimentaire aux conditions climatiques et à la durée de la sortie
  • Au retour, je range mon bateau et mon équipement : gilet, jupe et pagaie dans le local approprié pour qu’il sèche avant la prochaine utilisation
  • Je ne laisse rien trainer au sol et range l’équipement qui traîne au sol, même si ce n’est pas le mien

Je respecte le matériel

  • avant la navigation :
    • Je sors le kayak du container avec précaution, à deux personnes, en faisant très attention au gouvernail
    • Je ne traine pas mon kayak sur un sol dur (béton)
    • Je porte mon kayak à deux personnes avec les poignées prévues à cet effet, du club vers le ponton d’embarquement (et inversement)
    • Je vérifie que mes caissons sont bien fermés avant de naviguer
    • Je vérifie que mon kayak est en bon état et signal tout problème à un responsable
kayak de mer

kayak de mer

  • après la navigation :
    • Je signale toute détérioration à un responsable
    • Je vide l’eau de mon bateau après usage et le nettoie si besoin pour éliminer boue et sable
    • Je range mon kayak après avoir ouvert les caissons (pour laisser respirer)

Je navigue

  • Débutant, je ne navigue jamais seul
  • Au cours d’une séance encadrée, je ne m’éloigne pas ni ne quitte le groupe
  • Je respecte les consignes de l’encadrement
  • Je connais les codes de communication sur l’eau
  • Je suis très vigilant à l’approche des obstacles (pile de pont, péniche…)
  • J’adhère au principe de fair-play
  • Je porte assistance à toute personne pouvant se trouver en difficulté

Je respecte mon environnement naturel

  • Je ne laisse pas de trace de mon passage sur terre et dans l’eau
  • Je respecte les zones sensibles terrestres et aquatiques (haltes migratoires, lieux de nidification, frayères)
  • Je conserve sur moi mes déchets et les jette dans une poubelle prévue à cet effet

Je cohabite avec les autres usagers

foulque marcoule

foulque marcoule

  • Je suis attentif et respectueux de la vie locale
  • Je pratique une activité dans le respect mutuel des autres usagers (péniches d’habitations, transport fluvial de marchandise, plaisanciers, bateaux de croisière…)
  • Je respecte l’activité des pêcheurs en me détournant de leur zone de pêche
  • Je respecte les règlements de navigation et les règles d’accès en vigueur
  • J’utilise les embarquements et les débarquements prévus à cet effet (ponton du club notamment)
  • Sur les berges du Rhône ou le passage de piétons, coureurs à pied, vélos, rollers est important, je leur cède le passage durant les opérations de mise à l’eau et de sortie de bateaux

→ Le respect par tous de ces commandements est le gage d’une pratique sûre et conviviale.

Les pratiques en raid, en rivière ou en compétition sont un peu différentes et seront explicités séparément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.